Le pouvoir de raisonner n’est pas suffisant pour éviter les préjugés

La philosophie est d’une aide précieuse pour nous aider à décoder la société, mais ça ne mets pas ses praticiens à l’abri de travers importants. Le philosophe Nigel Warburton nous rappelle que le pouvoir de raisonner, l’intellect, n’est pas suffisant pour éviter les préjugés :

Many of us would like to believe that intellect banishes prejudice. Sadly, this is itself a prejudice. Great philosophers—those doyens of reason—have a miserable and mostly hidden record on racism.

(…)

If intellect doesn’t inoculate against fear of difference, what will? Empathy, compassion, imagination and a recognition of common humanity.

Effectivement, l’empathie joue un rôle important dans la compréhension de l’autre, comme l’écrivait Edgar Morin (cité dans ce billet de mars 2019)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.