Tim Wu : « nous agissons différemment quand nous savons que nous sommes «enregistrés» »

Extrait d’une lettre d’opinion du juriste américain Tim Wu, intitulée How Capitalism Betrayed Privacy, et publiée dans le New York Times le 10 avril 2019 :

Perhaps the hardest truth we’ve learned is that once you realize you’re being watched, it is a tough sensation to shake. As our experiences with social media have made all too clear, we act differently when we know we are “on the record.” Mass privacy is the freedom to act without being watched and thus, in a sense, to be who we really are — not who we want others to think we are. At stake, then, is something akin to the soul.

Intéressante constatation qui soutient la thèse que nous assistons de plus en plus à de la mise en scène dans la société, thèse explorée dans plusieurs billets de ce blogue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.