Bret Easton Ellis sur la « likabilité » et où cela nous mène

Longue entrevue très intéressante avec l’écrivain et trublion Bret Easton Ellis dans le magazine Les Inrockuptibles le 30 avril dernier. Extrait :

L’une des choses qui me travaillaient c’était la likabilité – le fait de vouloir être aimé et liké sur les réseaux sociaux – et où cela nous mène, le fait d’être comme un acteur, de faire semblant d’être aimable…

Selon mon analyse, la thèse de Bret Easton Ellis dit que le désir de mise en scène de l’être humain, accéléré par sa présence dans les médias sociaux, lui impose un carcan et bride une partie de sa liberté d’expression. Ce qui est intéressant, c’est qu’on se retrouve aujourd’hui dans un monde où chacun croit à sa propre vérité (voir ce billet), tout en ayant l’impression qu’on le brime dans sa liberté d’expression. Comment réconcilier ces deux phénomènes ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.